PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  MembresMembres  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Minuit à Radian Garden

Aller en bas 
AuteurMessage
Yoake Amateratsu
La Louve de l'Aube/ Chef du rp des mini-quêtes
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Humeur : A cran
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Minuit à Radian Garden   Mar 11 Nov - 12:49

Minuit dans Jardin Radieux...
Le ciel d'un noir d'encre est parsemé de milliers de diamants stellairs et illuminé d'une ronde lune opale.

Cette nuit, Yoake n'avait pas sommeil, ou peut-être l'appel des étoiles a-t-il quelque chose de psychique...? Toujours est-il que la jeune fille avait décidé de sortir. Pour cela, on passe par la fenêtre du dernier étage, saute de toit en toit (attention au bruit !) jusqu'à trouve un point de vue imprenable sur les nuées. Généralement, c'était le toit du batiment le plus au centre de la ville. Pas aujourd'hui.

La sphère nocture se détachait un peu sur la gauche. Lorsqu'elle était pleine, la lune offrait un paysage sans pareil à condition qu'elle soit centrée, enfin du point de vue de Yoake. Elle se déplaça donc de plusieur batiments.
Furtive et silencieuse à ses cotés, Myu. L'animal semblait presque planer sur les immeubles... contrairement à sa maitresse qui, même si elle était un sans-coeur, ne parvenait pas à faire mieux. Mais pas vraiment pire non plus. Elle glissait comme une ombre mais manquait légerement de la grâce de son félin.

La deux amies finir par arriver devant un meilleur panorama.
Un peu éssouflée par sa course, la jeune fille s'assit et tenta d'apaiser les battements de son coeur afin de mieux profiter du spectacle. Myu passa près de ses jambes en enroulant sa queue sur son molet puis s'assit également.
La lune occupait tout leur champ de vision et illuminait tous d'une lumiere argentée. Les silouhettes avaient presque un air fantomatique sous cet éclairage, Yoake vit vaguement une ou deux personnes tituber et avancer à taton dans les rues desertes de la ville. Probablement des habitants qui avaient fait alte dans une taverne après le boulot puis s'étaient endormis en revenant chez eux... La jeune fille sourit en haussant les épaules, ce n'était pas son problème mais imaginer la scène de ménage que ça allait faire, était trop tentant et drole !

Elle chassa ses idées parasites et se remit à la contemplation du ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandhearts.skyblog.com
Rétus
Vent grivois
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Mar 11 Nov - 19:50

La lune resplendissait dans l'infinie noirceur de la nuit. Seule et d'une rondeur parfaite, l'astre aux multiples facettes éclairait de toute sa splendeur l'obscurité, œuvrant comme si sa seule lumière pouvait empêcher les ténèbres de la nuit de s'abattre sur ce monde. Lumière et ténèbres, encore s'affrontaient, mais cette fois-ci par le biais de la nature, dans un spectacle des plus sublime, loin de l'horreur de la guerre. Mais peut-être que cette apparente dualité cache en fait une uniformité des plus complexe, peut-être trop pour notre champs de vision dénué de recul, dénué de la vision du vent. Toutes ces préoccupations et autre vers poétique n'atteignait pas Rétus. Celui-ci se tenait allongé sur un vieux train qui siégeait au pied de la forteresse oubliée, ancien QG de Maléfique. Le but de ce train, tourner continuellement, sans fin, représente l'activité futile des humains qui l'ont construit, essayant toujours de courir après l'inconstance du temps, comme si leur vie en dépendait. Il pense que le temps est leur ennemis, que le temps les affaiblis, mais c'est parce qu'il leur échappe totalement. Pour eux le temps ne représente que la mort, pour eux le temps représente la vieillesse, la faiblesse, leur propre soumission à des puissances qui leur sont supérieurs. Si ils savaient qu'en eux réside un pouvoir des plus exceptionnel, un pouvoir capable de créer plusieurs vie à partir d'une. L'esprit, le cœur, les sentiments et encore bien plus, tout cela peux créer un monde, un monde propre à chaque personnes, à chaque être humain. Mais ceux que je peux voir son bien loin d'être vraiment des humains, ce ne sont que des bêtes qui ont évolué, l'homme de demain, l'homme du futur, l'homme du temps, est encore loin d'être complet.

Mon maitre se tenait là, allongé et regardant comme à son habitude le ciel et ses splendeurs. Il ne savait pas qui j'étais, ou du moins n'en avait que conscience, qu'une simple pensée qui se balade dans son esprit en perpétuel changement. Si seulement il savait d'où il venait, du pourquoi il a était créé, de tout ce qui le concerne, il ne serrait pas là actuellement, à flâner. Mais pour l'instant il était mieux pour lui de rester comme ça, une forme de vie à la pensée évanescent et libre. Il n'est pas encore prêt à devenir ce qu'il doit être. Les futurs épreuves le formeront à devenir prêt, mais pour l'instant il devait se reposer, se laisser porter par le vent... Cela fait maintenant combien de temps que...

Le vent souffle. J'étais allongé sur un train qui trainait dans la vieille forteresse, là où se tenait aussi des morceaux de ville. J'étais loin de toute vie et m'ennuyait un peu. La forteresse me semblait bien affreuse et ne correspondait pas vraiment au paysage que je contemplais. Le vent souffle. Il m'attirait. Je n'allais pas rester impassible devant une si belle nuit, une si belle occasion de pouvoir voler librement dans le ciel. Je bondis du haut du train et me mis à rider sur les voies invisibles du vent. Je prenais de plus en plus de vitesse, montant de plus en plus haut. Je créa une fourche et m'en servis pour m'envoler à la verticale, créant un nouveau rail. Je m'élevai plus haut, toujours plus haut, me dirigeant vers l'astre. je devais être à plus de cent mètre du sol, au dessus de la cité. Je toucha de mon doigt l'illusion et me laissa retomber dans une longue chute libre. J'avais mis ma jambe droite autour de la gauche et d'une droiteur exceptionnel, je décrivais des cercles dans de multiples sens, guidé par le vent. Alors que j'allais m'écraser, je pris un autre rail et continua à voler, faisant parfois quelques acrobaties. Je finis par sentir une autre présence. Elle était près de moi, du moins en dessous de là où je faisais mes pirouettes. Je la repéra et alla dans sa direction. je décris une courbe incurvée et m'arrêta juste devant elle, mon corps parallèle au toit.

Bonsoir. Lui dis-je avec un grand sourire. Je m'appelle Rétus et toi ?

_________________


Le vent est immuable... Crois-tu pouvoir m'attraper ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoake Amateratsu
La Louve de l'Aube/ Chef du rp des mini-quêtes
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Humeur : A cran
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Ven 14 Nov - 17:54

Yoake avait sentit quelque chose... Une palpitation... Infime au début. Un coeur, bien sur. Merci l'instinct de me gacher un moment pareil...
Elle l'avait ignoré, repoussé au plus profond des Ténébres qui l'habitaient. Un moment elle avait eu la paix et le psectacle de l'astre ne lui avait semblé que plus beau.

Mais un autre mouvement attira son attention, plus vif et léger, aérien mais bien présent.
Agacée, Yoake seccoua la tête. Elle ignorait quel habitant de Radian Garden pouvait dégager de telles ondes, d'ailleurs c'était la premiere fois qu'elle les ressentait, et elle voulait continuer à l'ignorer. Il lui serait des plus aisés de retrouver cette personne si elle persistait à l'enquiquiner ainsi...
Cela faisait des années qu'elle luttait contre ses relfexes de sans-coeur; peut-être, si elle n'avait jamais rien su de sa condition, n'aurait-elle jamais eu à lutter. La jeune fille avait déja croisé d'autres sans-coeur et ils semblaient vivre le plus naturellement du monde. Ou bien nétait-elle pas aussi gentille et pleine de Lumière qu'elle le pensait...

Encore une fois elle chassa ces idées ! Maudit sois-tu, inconnu qui joue avec mes nerfs !
Yoake grommela un moment puis se calma en sentant la palpitation s'éloigner...

Mais la lune ne l'attirait plus... Ses questions, ses doutes et un tas d'autres hypothèses l'assaillaient. La nuit été gachée et le battement de coeur ne cessait de se rapprocher !
Elle aurait bien hurlé, juste pour que tout s'arrête et redevienne calme...

Elle jeta un dernier coup d'oeil à l'astre lunaire et vit passer une ombre noire devant sa silouhette blanche...! A cet instant le battement de coeur qu'elle sentait fit un bond; elle ignorait qui c'était mais maintenant elle savait à qui appartenaient les battements. Gonflé de venir la narguer jusq'ici...
La jeune femme tentait de se contenir, de toute façon, la personne flottait dans le ciel, elle était hors d'attiente. Et la voila qui descendait en piqué vers elle !

Lorsqu'il s'arrêta pile en face d'elle, Yoake eut une sorte de pulsion : elle aurait voulu se jetter sur lui et lui arracher son coeur si plien de Lumière et si puissant ! Mais elle reste calme, se contentant de serrer le rebords du toit ou elle était assise.

"Bonsoir. Dit-ilavec un grand sourire. Je m'appelle Rétus et toi ?"

Yoake le foudroya du regard, un gamin ! Pas étonnant qu'il ne se rende pas compte de ce qu'il faisait ! Sans désserer les dents, elle repondit :

"Yoake, enchantée..."

Elle dut faire un effort colossale pour détacher les yeux de lui. Si elle ne se calmait pas plus, elle allait vraiment faire une bêtise.
Myu sortit de l'ombre ou elle était tapie, chula sur le Rétus et passa derriere sa maitrêsse en se frottant à elle, comme si l'animal ressentait ses troubles et les effaçait pas ce simple geste... aucun doute, les chats ont vraiment un 6ème sens.

"Et voici Myu, ajouta Yoake en faisant un signe de tête en direction du Mau. Dis-moi, tu es dans une position peu conventinelle... Comment fais-tu cela ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandhearts.skyblog.com
Rétus
Vent grivois
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Mar 23 Déc - 13:15

Le vent passait lentement dans mes cheveux, les faisant se soulever sous la douce brise. Toute la nuit semblait comme ralentit, la notion abstraite du temps à toujours était un mystère, chacun ressentant celui-ci de manières différentes, en fonction de ses émotions. Certains passages de notre vie peuvent nous parraitre lent, d'autre plus rapide, parfois même trop rapide. Ce qui se déroulait était uen scène plutôt lente, comme absorbé dans la mélancolie. Cependant, celle-ci semblait cachait quelque chose de plus profond, un sentiment qui échappait à cet instant à Rétus, le sentiment de la haine refoulée et de la contrainte. Il n'avait pas compris l'ironie qui se dissimulait dans les paroles de son interlocutrice du nom d'Yoake. De sa nature naif, une lumière de joie apparut dans son regard quand il vit le chat sortir de la pénombre. Il voulut le carresser mais l'animal se mit à lui montrer que son geste ne serait pas le bienvenu. Ma soumission est temporaire, bientôt mon maître comprendra ce qu'il détient, même si il en a une intuition...

Ma position... Je ne sais pas vraiment comment je fais, je le fais c'est tout. En fait je me sens en harmonie avec le vent et cela me permet de pouvoir me synchroniser avec lui jusqu'a avoir la possibilité de créer une sorte de rail composé de vent et je glisse dessus. C'est un peu comme si je creait de la matière et m'en servais selon mes désirs.

Et comme pour lui démontrer ce que j'avancais, je me laissa tomber en arrière, les bras en croix. Je tombaisx lentement, calculant à la perfection mes futurs gestes. Une fois mon corps revenu à la verticale, je plia mes genoux et créa un rail à un mètre en dessous de moi. Une fois dessus, je m'éleva haut dans les airs à une vitesse folle. Ma rapidité entrainé quelques éclairs qui émanait de la friction des pieds, de la vitesse et du rail de vent. Une fois haut, je créa un tremplin qui m'amena juste au dessus du toit où se tenait Yoake. Je lia mes jambes entre elles, mis mes bras sur les épaules en forme de X et fit plusieurs rotations, gauche, droite, haut, bas, les repéres n'exitait plus. Avant de percuter le toit, je me remis à la vertical et me posa doucement.

Je ne sais pas si tu as tout compris mais c'est à peu près comme ca que je fais. Dit il d'un air gené en passant sa main gauche derrière sa nuque et la gratant. Au fait, que fais-tu donc là ?

_________________


Le vent est immuable... Crois-tu pouvoir m'attraper ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoake Amateratsu
La Louve de l'Aube/ Chef du rp des mini-quêtes
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Humeur : A cran
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Dim 4 Jan - 19:35

"Ma position... Je ne sais pas vraiment comment je fais, je le fais c'est tout. En fait je me sens en harmonie avec le vent et cela me permet de pouvoir me synchroniser avec lui jusqu'a avoir la possibilité de créer une sorte de rail composé de vent et je glisse dessus. C'est un peu comme si je creait de la matière et m'en servais selon mes désirs."

Créer de la matiere à partir du vent, c'est ça ? Mouais... Principe interessant qui ravirait surement les chercheurs mais un peu abstrait dans le contexte quand même.
Yoake allait demander quelques précisions quand Rétus bascula en arrière ! Saisie, la jeune fille se précipita au bord du toit, juste à temps pour voir son interlocuteur "créer un rail" et s'élever à nouveau dans les air.
Il monta si haut qu'il fut impossible pour la jeune fille de le voir sur la ciel nocturne. Des éclairs apparaissaient de temps en temps, c'était tout ce qui lui permettait de le situer dans l'espace.
Il finit par revenir sur le toit, comme si de rien n'était. Yoake n'avait pas bougé de sa place et le regardait d'un air ahuri...

"Je ne sais pas si tu as tout compris mais c'est à peu près comme ca que je fais. Dit il d'un air gené en passant sa main gauche derrière sa nuque et la gratant. Au fait, que fais-tu donc là ?
- Ce que je fais là euh... Maintenant dans l'instant, à quatre pattes sur le bords du toit ou quand tu es arrivé, qu'est ce que je faisait sur le toit ? Parce que dans l'instant j'ai voulu assisté à ton crash sur le sol de la ville ! Sinon, je regardait la lune..."


Elle soupira et s'assit. Pas facile de tenir sur un toit en pente, surtout quand on si pres du vide. Yoake grimpa donc sur le sommet de la toiture et reprit la posistion qu'elle avait avant de se lever.

"Je trouve ca reposantde regarder la lune... Enfin, y a quelque chose de fascinant. Je sais pas à quoi ca tient. D'habitude je vois personne sur les toits, t'as la même passion que moi on dirait ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandhearts.skyblog.com
Rétus
Vent grivois
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Sam 7 Fév - 21:29

Je glissa et me posa en face d'elle, parlant tout en regardant le ciel.

En effet, on dirait bien que l'on partage la même passion. J'aime ressentir le vent environnant, regarder l'astre changeant, maitresse du ciel obscurci. Il est passionant de voir cet être changer, évoluer puis décoitre a chaque nuit. Les nuits sont souvent calmes en plus ici, à la fois douce et reposante. Cependant, la nuit est aussi symbole de mort car là frappe plus souvent les créatures de l'ombre.

Je laissa un lourd silence suivre mes paroles. Cela faisait un moment déjà que ma Keyblade picottait mon être, ce n'était au départ qu'un vague ressentis, mais ce ressentiment finis par s'accentuer et je sentais des frissons courir le long de mon bras gauche, jusqu'a l'homoplate et retournais jusqu'au bout des doigts, eternel recommencent de ce voyage. Je le sentais au plus profond de moi, elle n'était humaine. Cependant, je n'avais rien laisser paraitre, mon regard était toujours aussi chaleureux et mon attitude toujours aussi décontracter. Les liens tissés entre ma Keyblade et moi-même était quasiment imperceptible, un écho dans le vacarme d'une vie.

Dis-moi, n'as-tu pas peur que quelqu'un te veuille du mal ? Qu'une créature te vole ton coeur ?

_________________


Le vent est immuable... Crois-tu pouvoir m'attraper ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoake Amateratsu
La Louve de l'Aube/ Chef du rp des mini-quêtes
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Humeur : A cran
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Dim 8 Fév - 15:53

Y avait pas à dire, ce garçon était un véritable poète !
Les longs discours et blabla en vers n'étaient pas la tasse de thé de Yoake mais il y avait une certaines passion dans ses paroles, cela les rendaient plus apaisantes qu'ennuyeuses.
Elle sourit en l'entendant parler. Bien que ses derniers mots ne soient pas de bons augures.

Mort, créatures de l'ombre... Elle ne les redoutaient pas, du moins pas les secondes et elle ne parvenait pas à déterminer si mourir lui faisait peur. Elle verrait le moment venu.

Yoake soupira et quelques chose attira son attention. Une sorte de picotement près du jeune homme... Elle avait bien sur compris que le coeur de Rétus était pure et elle s'était habitué à sa présence mais là c'était autre chose. Un instinct, peut-être, qui lui ordonnait de s'en méfier. Elle ne voyait pas pourquoi, cependant.

Dis-moi, n'as-tu pas peur que quelqu'un te veuille du mal ? Qu'une créature te vole ton coeur ?

Sa question tomba net et brisa le silence... Elle auait bien rit mais c'aurait été se vendre.

Pas vraiment, non. Je n'ai jamais rencontrer personne la nuit... Quant à mon coeur; je me demande quelle créature en voudrait !

Elle émit un petit rire qu'elle voulait convaincant et espérait qu'il la croirait.
Yoake était assez mal à l'aise, il y avait vraiment quelque chose d'étrange chez ce garçon... Myu sentit son angoisse et vint se frotter contre ses jambes.

Et puis, pour cette nuit, tu me pretègeras bien , non? ajouta-t-elle. Tu m'as l'air dans la même situation que moi. Tu n'as pas peur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandhearts.skyblog.com
Rétus
Vent grivois
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 27
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Ven 27 Fév - 1:08

Cela me paraissait étrange qu'elle n'avait jamais rencontré de Sans Coeurs ou de Similis, tout du moins la nuit.

Ton coeur... Je suppose que tu n'as pas dû en rencontrer... Je croisa les bras et pris un air maussade. Il existe en ces mondes des créatures dont le but est de voler le coeur des autres. Elles sont souvent noires, la forme la plus répandues sont des humanoïdes courbés, de petite taille avec des antennes et des yeux jaunes. Ils sont primitifs et répondent à leur instinct premier : trouver des coeurs. Cependant, il peut peut-être exister des sans coeurs humains avec un corps d'humain, mais cela est plus rare. Comme ennemis, il y a ensuite des similis, des carapaces vides, sans âmes. Les plus connus sont eux aussi humanoide, ils virevoltent et sont en gris. Eux aussi en veulent a ton coeur. Certains, puissant, ont formes humaines. Mais ne t'inquiète pas, pour ce soir je te protégerais. Et puis, je peux aussi me servir du vent comme arme en plus de la mienne, on appelle cela une Keyblade.

Le vent changea subressivement, une forme voleté dans les airs, changeant la course de mon élément.


En parlant d'ennemis...

Un Reflet fondit sur Yoake et allait la percuter. Je leva la main gauche et stoppa le simili avec le vent, puis le repoussa. Je fis apparaitre mon arme dans la main droite et la lança sur le simili qui fut coupé en deux.

Fais attention, plusieurs vont arriver. Je toucha le ventre de Yoake et fit apparaitre autour d'elle et de son chat une sphère de vent. Si tu ne sais pas combattre, reste la dedans, ca te protégeras des ttaques mineurs.

Une quinziane de reflets arrivèrent, voletant dans le ciel. Je fis réapparaitre ma Keyblade dans la main droite et me propulsa dans les airs, en direction du premier ennemi, la lame en avant. Il fut déchiré en plusieurs morceaux qui disparaissait derrière moi. Je pris appui sur un second et sauta vers un troisieme que je tua, l'autre mourru sous la puissance du saut. Tout les similis restant fondirent sur moi. Je me recroquevilla et lacha ma Keyblade. A la dernière seconde je déplia mon corps et une immense spirale d'air entoura mes ennemis. La Keyblade fut pris dans le vent et les tua tous. Cependant, un incantateur fit son apparition et m'envoya valser avec l'un de ses cubes. Je m'écrasa sur un toit voisin de celui où se tenait Yoake. Celle-ci se fit attaquer par le simili et mon bouclier disparut. Il allait réattaquer. Je ferma les yeux et me concentra. Les blocs s'arrétèrent à quelques centimètres du visage de Yoake. Des sceaux se déssinèrent sur les cubes et plusieurs rayons en sortirent, transperçant le simili alors immobiliser. Je couru sur un rail de vent et désintégra le simili. Je vis du coin de l'oeil une ombre se dessinait dérrière Yoake. Je tomba en pique sur le monstre, plusieurs tuiles volant à travers le mince nuage de ténèbres.

D'autres arrivent, cette fois cela risque d'être des sans coeurs. Sais-tu te battre ?

_________________


Le vent est immuable... Crois-tu pouvoir m'attraper ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoake Amateratsu
La Louve de l'Aube/ Chef du rp des mini-quêtes
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Humeur : A cran
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   Dim 15 Mar - 20:06

HRP : J'AI RETROUVE MON POOOOST !!!!!! Puis juste une micro précision (je sens que je vais devoir la faire souvent celle la), Yoake étant un sans-coeur, les autres sans-coeur ne l'attaquent pas. Sinon je vais inventer un petit truc par rapport au Keyblade mais sa ca te derange dis le moi ^^ Ah oui p'is j'adore ton post ]

Yoake tenta de prendre un air stupéfait apeuré quand Rétus lui parla des monstres; elle n'était pas très bonne comédienne mais espérait qu'il ne le remarquerait pas trop. La seule chose qu'elle apprit c'est qu'il n'y avait pas que le sans-coeur n'étaient pas les seuls créatures qu'elle pouvait éliminer : les Similis semblaient être d'interessants ennemis...
La jeune femme ne pu s'empêcher de sourire en l'entendant affirmer qu'il la protegerait, grand coeur y avait pas de doute !
Par contre, elle fut franchement surpise qu'il se déclare Keyblader. C'était donc cela qu'elle ressentait depuis tantot, elle aurait pu s'en douter mais c'était fatiguant de se méfier de tout.

A peine avait-il finit son discours qu'un simili apparut, très étrange créature. Rétus se précipita dessus avec sa Keyblade... Une vraie torture ! Les Keybladers savaient-ils qu'ils dégageaient une aura d'une très grande pureté quand ils se servaient de leur arme ? C'était pour cela que les sans-coeur les attaquaient plus volontiers sur les grands champs de bataille; la nature fait bien les choses, défendre les plus faibles à tout pris... Yoake serra les dents et le dévisagea quand il s'apporcha d'elle pour la protéger d'un mur de vent.
La suite s'enchaina assez vite : une quinzaine de reflets apparurent et Rétus les élimina tous, très impressionante, d'ailleurs, sa technique de combat ! Il cachait bien son jeu ! La jeune femme eut néanmoins un mouvement de recul quand la sphère de vent se brisa et qu'une attaque failli l'atteindre. Mais Rétus intervint juste à temps.

"Je vais avoir une lourde dette envers toi, lança-t-elle en souriant"

C'est alors qu'une ombre apparut derrière elle. Elle n'avait pas besoin de se retourner pour sentir sa présence. Etant de même nature que la bestiole, elle reconnut immédiatement les relents de Ténèbres qu'engendraient leurs apparitions. Une fois encore, son "partenaire" la protégea, bien que s'il avait s'agit d'une créature plus féroce, elle aurait pensé qu'il se jettait dans la gueule du loup... Les sans-coeur ne lui faisaient rien à elle, s'ils venaient c'était pour Rétus.

D'autres arrivent, cette fois cela risque d'être des sans coeurs. Sais-tu te battre ?

La jeune femme opina, fit apparaitre sa lance et se leva.

Je me débrouille, t'occupe pas de moi !

Elle espérait que son "reste loin de moi ou je te transforme en chaire à saucisse" serait assez sous-entendu pour qu'il comprenne... Mais bon, la subtilité c'était pas son fort !
Quoiqu'il en soit, elle se mit en garde dos à son partenaire. Il ne fallut pas attendre longtemps avant que les sans-coeur n'arrivent. Une douzaine d'Ombres rampaient dans leur direction, enfin dans celle de Rétus, Yoake n'avait rien à craindre et cela allait peut-être poser problème ce soir...

Un premier ennemis passa à l'attaque et la jeune femme n'eut aucun mal à le repousser et le tuer. Les autres attaquèrent à leur tour. C'était, bien sur, très facile pour eux deux de les faire disparaitre et de nombreux petits nuages de Ténèbres s'élevèrent bientot sur le toit où ils se trouvaient.
Alors que Yoake se relachait, soulagée que ce soit si bien passé et si vite, des Néo-ombres arrivèrent. Ces bêtes vicieuses étaient beaucoup plus rapides que les petites ombres et ne cachaient plus volontier dans le sol à la moindre menace... Pas facile donc de faire vite, Yoake s'énerva donc... Pas bon... Mais impossible de se calmer. Elle tranchait etfondait sur ses ennemis aussi vite qu'elle le pouvait mais cela n'empêchait pas Rétus d'exterminer son lot de Sans-coeur et chaque coup qu'il portait accroissait l'aura de son arme... Allechant tout cela...

C'est pourquoi, quand elle tua le dernier sans-coeur dans une sorte de tourbillon, elle rabatit son arme sur son compagnon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandhearts.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Minuit à Radian Garden   

Revenir en haut Aller en bas
 
Minuit à Radian Garden
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts After RPG :: •·.·´¯`·.·• Mondes •·.·´¯`·.·• :: Jardin Radieux-
Sauter vers: